Sortie du premier recueil de contes teko et wayãpi de Guyane

Sortie du premier  recueil de contes teko et wayãpi de Guyane

le MERCREDI 07 AVRIL 2021

Sortie du premier  recueil de contes teko et wayãpi de Guyane 
Depuis plusieurs années, le Parc amazonien de Guyane soutient l’intervention de conteurs à l’école de
Camopi. L’objectif est de familiariser les élèves avec cette pratique de transmission, en s’appuyant sur
des contes de leur culture.
 Dans la continuité des ces interventions, il a été décidé de créer un recueil de contes imprimé, destiné en premier lieu aux élèves et à leurs familles.
Un conteur teko André Suitman, et deux conteurs wayãpi, Breteau JeanBaptiste et Renault Sakeu, sont intervenus dans des classes durant l’année 2017-2018. Trois contes teko et trois contes wayapi ont été retenus, transcrits puis traduits afin de constituer le recueil.
En 2019, les élèves des deux classes de CM2 de l’école primaire de Camopi ont été associés à la réalisation de cet ouvrage : ils ont imaginé et réalisé les illustrations des contes, avec des ateliers de dessin et de découpage encadrés par une illustratrice professionnelle.
Imprimé dans un premier temps à 500 exemplaires grâce à un partenariat avec la DAC (DGCOPOP), le Parc amazonien, la CTG, le rectorat et l’ARS, cet ouvrage a été distribué à tous les élèves des écoles de Camopi et Trois-Sauts.
Le recueil « Contes teko et wayãpi de Guyane » fait l’objet d’une nouvelle édition grâce, à un partenariat avec la société Orphie. Il est mis en vente au prix de 13 euros depuis le 1er mars dans
les librairies : La Cas’A Bulles, Lettres d’Amazonie, Cultura, librairie ABC Place des Palmistes, Le Toucan
Saint-Laurent du Maroni et dans les grandes surface de Guyane : Hyper NKT, Hyper U, Super U Kourou,
Carrefour Matoury et Carrefour Contact. Une partie des sommes récoltées sera reversée aux trois conteurs
camopiens et à la coopérative de l’école en vertu des droits d’auteurs.
Avec la contribution des élèves, au total c’est une cinquantaine de personnes qui ont travaillé sur ce projet.

Ajoutez un commentaire