N'Gubi le Bushman

  • Auditorium Edmond Antoine-Edouard de l'Encre, Cayenne
  • Le 25 janvier 2019
  • 20h
  • 20 euros

N'Gubi le Bushman. Eric Bouvron nous conduit dans un voyage à la rencontre de ce peuple généreux «Je m'appelle Ngubi. Je suis un Bushman. Je passe la journée dans cette brousse africaine, chassant des animaux sauvages comme mes ancêtres ont fait depuis la naissance du soleil». Cet être doux et curieux vit dans le désert le plus aride du monde. Dans le Kalahari, pour survivre, il doit savoir tout faire : courir vite pour échapper aux lions, piquer un œuf d'autruche pour en faire une gourde naturelle, se nourrir de plantes et séduire comme un phacochère pour gagner le cœur d'une femme en dépit de la menace de disparition de son clan !
Eric Bouvron, né en Egypte d'un père français et d'une mère grecque, est un globe-trotteur du théâtre qui a grandi en Afrique du Sud. Pour lui, ce qui est essentiel, c'est de vivre des rencontres afin de les transformer en spectacle.
Sa formation anglo-saxonne au Théâtre National d'Afrique du Sud, son vécu dans ce pays et les influences d'un théâtre très physique nourrissent ses créations où il aime mêler la danse, le théâtre, la musique, exprimant ainsi sa fascination pour toutes les formes d'art.
Ce magnifique spectacle plein de poésie a été programmé au Festival Off d'Avignon 2018.
Un spectacle « Hors norme et bienveillante humanité. » Télérama «Inventivité étonnante, fascinante» - Le Parisien «Grande poésie, invention à chaque instant. » JT France 3 «Spectacle original, de toute beauté. L'artiste est à lui seul un livre d'images» Pariscope
Auteur, Mise en scène : Eric Bouvron
Création musicale et sonore : Eric Bono
Lumières : Edwin Garnier
Production : « Les passionnés du rêve » et « Barefoot »
En bref : N GUBI LE BUSHMAN
Vendredi 25 Janvier à 20h00 à l'EnCRe
Durée : 1h20
Tout public à partir de 6 ans
Infoline : 05 94 28 94 00
Adulte : 15 € en prévente, 20 € sur place - / Senior/ Enfant : 7 €
(billets spécifiques en vente uniquement à l'EnCRe)
Tickets en vente à l'EnCRe, à Carioca Montjoly 2 et Cayenne

Ajoutez un commentaire