D'une rive à l'autre

  • Université De Guyane Campus de Troubiran Amphithéâtre A, Cayenne
  • Le 17 novembre 2017
  • 18H30
  • Gratuit

La biennale internationale des Rencontres Photographiques de Guyane vous convie à la conférence
"D'une rive à l'autre", avec Miquel Dewever-Plana A l'Université de Guyane, à Cayenne, le vendredi 17 novembre, à 18h30, dans l'amphithéâtre A


Cette conférence-débat, gratuite et ouverte à tous, portera sur le travail réalisé à Taluen et Camopi par Miquel DEWEVER-PLANA, photographe distingué par de nombreux prix internationaux.Il sera accompagné à cette occasion par Ti’iwan COUCHILI, artiste plasticienne guyanaise et amérindienne, et Thomas MOUZARD, antropologue, universitaire, qui travaille à la DAC Guyane. Ils viendront partager les réflexions et questionnements suscités par ce travail avec le photographe comme avec le public."Qu’est-ce qui fait que je suis moi ? Les traits de mon visage, les habits que je porte ? Ma posture, la langue de mes parents ? Mon regard, celui des autres ? À 7 000 kilomètres de la métropole, sur des terres délaissées de Guyane, se joue dans un silence assourdissant un drame indigne d’un pays moderne. Dans les villages forestiers enclavés au creux des fleuves Maroni et Oyapock, des amérindiens, principalement des adolescents, se donnent la mort. Ils sont si nombreux que l’on peut parler sans exagération d’« épidémie de suicides »
 
.Entre 2013 et 2015, le photographe Miquel Dewever-Plana a voulu comprendre ce phénomène et a partagé pendant plusieurs mois le quotidien des Wayana du village de Taluen et des Wayãpi et Teko de Camopi. Il a recueilli les portraits et les récits de vie des habitants de ces communautés forestières, entre respect des coutumes, trauma de la colonisation et fascination pour l’Occident.Une chronique intime et contemporaine, qui met en lumière l’éternel combat des hommes pour exister et se réinventer, malgré les injonctions stéréotypées d’un monde en voie de globalisation accélérée."(Texte tiré de la 4e de couverture de l'ouvrage "D'une rive à l'autre")L'exposition itinérante sera révélée à Taluen le lendemain, le samedi 18 novembre. 
 
Elle entamera ensuite une itinérance sur le Haut-Maroni avant de rejoindre Camopi en janvier 2018. Un défi logistique de taille qu'il nous semblait important de relever pour participer à une réflexion essentielle et contribuer au désenclavement de ces territoires...Enfin, le travail de Miquel Dewever-Plana donnera lieu à l'édition d'un livre éponyme, dont nous avons tiré les citations plus haut, ouvrage qui est édité par Blume et Artem &Cetera.;Une version gratuite de cet ouvrage sera par ailleurs distribuée en 1000 exemplaires auprès des familles établies le long des fleuves Maroni et Oyapock, ainsi qu'auprès des écoles et bibliothèques de la Guyane. Cette exposition sera en outre accompagnée d'actions de médiation et d'un livret pédagogique.Nous espérons que vous viendrez assister à cette conférence qui prend pour base ce travail sensible et intriguant, qui a donné lieu à un bel effort concerté, avec de multiples partenaires, dont certains ont spécifiquement décidé de soutenir la réalisation de ce projet !

Ajoutez un commentaire