Les news de Guyane : Guyamag

Les news de Guyane : Guyamag

le MERCREDI 07 MARS 2018

Les news de Guyane : Guyamag
 
Législatives : Round 2
Le Conseil Constitutionnel avait annulé en décembre l'élection du député de la deuxième circonscription de Guyane, Lenaick Adam, suite au recours déposé par son adversaire du second tour des législatives de 2017, Davy Rimane.
Comme le prévoit le code électoral, en cas d'annulation d'une élection législative par le Conseil Constitutionnel, une nouvelle élection législative partielle doit être organisée dans un délai de trois mois. Les électeurs la 2ème circonscription de Guyane retourneront donc aux urnes les 4 et 11 mars 2018 pour élire leur député.
 
Les artisans ont leur Président
Roberto OSSEUX est le nouveau Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Guyane (CMARG). Suite à l’annulation des précédentes élections, de nouvelles ont élu pour trois ans ce patron d’une entreprise de ferronnerie le 20 décembre dernier avec sa liste « Cessons de tourner en rond, faisons-le ».
Rappelons que la CMARG a pour mission de représenter, promouvoir et défendre les intérêts généraux de l'artisanat guyanais et de promouvoir le développement des entreprises du secteur. Elle accompagne l'artisan dans chaque étape de sa vie professionnelle : apprentissage, création d'entreprise, formation, développement économique, transmission d'entreprise. En Guyane, ce sont plus de 6 000 artisans qui sont concernés.
Saül en route !
En janvier dernier, la Marie de Saül et le Parc Amazonien de Guyane ont signé la 2ème Convention d’application de la charte du Parc Amazonien. Cette nouvelle feuille de route fixe pour les trois années à venir (2018-2020) sept projets prioritaires comme le développement de l’attractivité et du tourisme, la mise en place d’activités respectueuses de l’environnement, ou encore la valorisation de la culture saülienne et la rénovation de la maison Agasso.
De belles actions de développement sont dont à venir pour cette commune de l’intérieur, qui est, entre autre, l’une des quatre couverte par le Parc National de Guyane.
 
42ème Marathon de l’espace
Le dimanche 11 mars, ce sera le rendez-vous des sportifs : le Toucan Athlétic Club de Kourou, plus connu sous le nom de TAC organise le 42ème Marathon de l’espace.
Cette cоursе pédеstrе, à аllurе lіbrе, d'unе dіstаncе dе 42,195 km est оuvеrtе à tоutе pеrsоnnе, en équipe ou en individuel.
Le parcours : un allеr еt rеtоur еntrе lа vіllе dе Kоurоu еt lа bаsе dе lаncеmеnt Arіаnе.
Les inscriptions sont limitées à 220 individuels et 220 équipes. Mais il est encore temps ! Contact : Allo Marathon 06 94 22 32 45 - 05 94 32 02 91 - 05 94 32 90 18 - picmuche@hotmail.com 

Thème dossier central : Femmes dans l'Entreprise

Edito : Faisons la paire Par Julie Clerc
Les femmes dans l’entreprise… Et si l’intitulé de notre dossier ouvrait un débat bien plus large que la parité professionnelle : la question du genre dans nos sociétés ? Si cette réflexion fait encore couler beaucoup d'encre le 8 mars depuis tant d'années, c'est qu'elle révèle en creux la fragilité des acquis des femmes dans notre pays – qui peut se targuer, pourtant, d’évolutions majeures par rapport à des régions du monde où le statut de la femme est d’une extrême précarité. 
 
Un peu d’histoire ? Il y a 80 ans, les Françaises devaient avoir l'autorisation de leur mari pour travailler, ouvrir un compte en banque ou obtenir des papiers d'identité. Ce n’est pas une blague. Les droits, elles les ont acquis au compte-goutte. 1938, fin de l’incapacité civile des femmes mariées. 1944 : droit de vote et d’éligibilité. 1965 : les femmes mariées peuvent exercer une profession sans l’autorisation de leur mari. 1967 : légalisation de la contraception. 1975 : la loi Veil légalise l’intervention volontaire de grossesse. 2000 : 1ère loi sur la parité politique. En 2006, la loi relative à l’égalité salariale entre femmes et hommes est promulguée, mais laisse encore songeur si l'on confronte le principe à la réalité du monde du travail.
 
 
 
Il est indéniable que les femmes montent en puissance dans tous les secteurs et s’imposent en entreprise comme en politique. Mais restons vigilants. Ces avancées sont trop récentes pour être gravées dans le marbre. Parité, égalité salariale ou accès aux postes de direction: nous sommes en route, pas encore à destination.
 
L'étape d'après, nous l'aurons atteinte lorsque le congé paternité indemnisé, d’une durée égal à celui de la mère, sera instauré. Lorsque les magasins ne répartiront plus leurs jouets entre rayons « filles » et rayons « garçons » et que le bleu et le rose ne seront plus les couleurs du déterminisme social dans lequel nos enfants sont enfermés dès leur naissance. Lorsque les femmes toucheront des salaires identiques aux hommes et auront réussi à s’émanciper de leur multiséculaire manque de confiance en elles. L’étape d’après sera celle où l’on pourra affirmer que la place de chacun dans notre société est une question de personnalité et de choix de vie. Pas de genre.
Hommes et femmes, ensemble, poursuivons ce cheminement. Car nous ne pouvons nous priver de la moitié des talents de notre société    

Ajoutez un commentaire