Biographie : Georges le bagnard

Biographie : Georges le bagnard

11 juillet 2018 Jetsdencre

avatar

Une plongée glaçante de réalisme dans l’enfer moite et étouffant des bagnes de Guyane au début du XXe siècle !



RÉSUMÉ



Si l’on croise rarement des célébrités historiques en remontant notre arbre généalogique, on tombe parfois sur de curieuses surprises…

Né de parents itinérants et vivant d’expédients, Georges a 10 ans quand il comparait pour la première fois devant la justice. Cela ne l’arrête pas. Des colonies pénitentiaires juvéniles au gnouf du bataillon militaire dans lequel il fait son service, Georges, ambitieux, fort comme Hercule et la langue bien pendue, enchaîne les peines… jusqu’à finalement atterrir en Guyane, au bagne des îles du Sud. Là-bas, la promiscuité, la corruption, les conditions climatiques éprouvantes et le travail éreintant mettent sa résistance légendaire à rude épreuve…

D’une plume maîtrisée et réaliste qui entraîne son lecteur dans la chaleur moite et étouffante des bagnes de Guyane, Alain Condaminet redonne vie à son charismatique ancêtre tout en dénonçant les conditions déplorables de détention du début du XXe siècle et la politique dépassée de la France de cette époque.



L'AUTEUR



À 67 ans, Alain Condaminet est toujours aussi passionné : peinture, astronomie, arts martiaux, sciences humaines, généalogie ou histoire, sa soif de connaissance n’est pas près de s’éteindre. Après Le Chemin de Simone, une première biographie, il plonge à nouveau dans le destin chaotique de l’un de ses ancêtres et rédige Georges le bagnard.



EXTRAIT



Au début du mois de novembre 1904, tout est organisé administrativement pour le transfert au bagne de l’île de Ré. Le jour du départ sont rassemblés nombre de détenus à la gare de Melun. Des curieux au regard malsain lancent des injures. Des morveux ricanent, peut-être eux aussi seront-ils concernés plus tard, poussés par la faim. Des gendarmes scrutent en permanence l’attitude de chacun des prisonniers, afin de désamorcer toute velléité de rébellion. Des journalistes s’en donnent à cœur joie pour observer, prendre des notes et photographier en vue de l’édition du lendemain. Nombre de Melunais profitent du spectacle. Les bêtes de foire sont à leur portée. Georges a envie de leur cracher à la gueule, mais se retient pour ne pas prendre de coups par la maréchaussée le serrant de près.



Livre disponible aux Éditions Jets d'Encre :

https://www.jetsdencre.fr/georges-le-bagnard-_r_35_i_874.html

Donnez votre avis